Modèle de prédiction basé sur l’imagerie par résonance magnétique latéralise la sclérose de l’hippocampe dans l’épilepsie du lobe temporal

À retenir

  • Basé sur les contrastes conventionnels de l’imagerie par résonance magnétique, un modèle permettant de prédire la latéralisation de l’épilepsie du lobe temporal est plus précis que l’évaluation radiologique visuelle.

Pourquoi est-ce important

  • L’imagerie par résonance magnétique n’est pas capable d’identifier la pathologie de l’hippocampe chez jusqu’à 50 % des candidats à la chirurgie de l’épilepsie du lobe temporal. Il s’agit du premier exemple de système d’aide à la décision capable de latéraliser la sclérose de l’hippocampe dans l’épilepsie du lobe temporal à l’aide d’une imagerie par résonance magnétique structurelle. En offrant une aide à la décision non invasive, l’analyse d’imagerie avancée peut contourner certaines limitations et certains risques associés aux diagnostics invasifs dans l’épilepsie du lobe temporal.