Intelligence artificielle et vieillissement de la population : comment l’apprentissage profond peut améliorer la prise en charge de la démence

L’intelligence artificielle (IA) révolutionne la prise en charge des personnes âgées et le dépistage de la démence, selon les dires du professeur Li-Chen Fu du Centre d’intelligence artificielle et de robotique avancée (Center of Artificial Intelligence and Advanced Robotics) de l’Université nationale de Taïwan (National Taiwan University) de Taipei, à Taïwan, lors d’une présentation dans le cadre du AOCN [Asian Oceanian Congress of Neurology (Congrès de neurologie d’Asie-Océanie)] de 2021.

La proportion de la population vieillissante augmente rapidement. Le professeur Fu a noté que, d’ici 2050, la proportion des personnes âgées de 60 ans ou plus devrait doubler, et la proportion de patients âgés de 80 ans ou plus quadrupler.

Les affections médicales fréquentes chez les patients âgés, comme les maladies cardiovasculaires, le diabète et la démence, nécessitent un diagnostic rapide et une surveillance continue. Cependant, compte tenu de la pénurie croissante de professionnels de santé bien formés, il sera difficile de répondre aux besoins en soins médicaux de cette population qui prend de plus en plus d’importance.