Maladie d’Alzheimer et microARN

À retenir

  • Des données sur l’expression de microARN (miARN) dans trois échantillons issus de cas de maladie d’Alzheimer (MA) par rapport à des témoins identifient des miARN uniques avec une expression différentielle significative à l’échelle de l’étude.

Pourquoi est-ce important

    Les miARN pourraient avoir la capacité d’affecter la voie pathogène sous-jacente de la MA et d’en constituer des biomarqueurs potentiels. Ainsi, en identifiant des miARN spécifiques montrant une expression différentielle significative et uniforme dans la MA par rapport à des témoins sains, il serait possible de générer une base de connaissances permettant des études ultérieures visant à identifier des signatures de miARN en mesure de distinguer un vieillissement normal d’une MA, potentiellement au stade prodromal.