Maladie d’Alzheimer et neuropathologies liées chez les personnes âgées ayant été davantage hospitalisées

À retenir

  • Les personnes âgées qui ont été davantage hospitalisées connaissent un déclin cognitif plus rapide, en particulier si la densité de dégénérescence neurofibrillaire de la protéine tau et les pathologies néocorticales à corps de Lewy sont plus prononcées.

Pourquoi est-ce important

    L’hypothèse d’une lésion neurodégénérative et cérébrovasculaire commune jouant un rôle dans le déclin cognitif lié à l’hospitalisation peut être testée par une nouvelle approche pour révéler les neuropathologies liées.