Analyse de la génétique et de l’imagerie cérébrale de la dominance manuelle

À retenir

  • La dominance manuelle est associée à quatre loci significatifs impliqués dans le développement cérébral et les réseaux du langage. Une dominance manuelle gauche est positivement corrélée à la schizophrénie et négativement à la maladie de Parkinson (MP).

Pourquoi est-ce important

  • Bien que 90 % de la population soit droitière, les caractéristiques physiques cérébrales spécifiques et la génétique à l’origine de la dominance manuelle restent inconnues en raison de la taille réduite des échantillons des études précédemment menées.

  • La dominance manuelle gauche est associée à la schizophrénie et corrélée de manière négative à la MP ; comprendre les caractéristiques de la dominance manuelle pourrait dès lors contribuer à améliorer le diagnostic clinique et le traitement de certaines affections.

Méthodologie

  • Objectif : déterminer les liens entre dominance manuelle, génotypes et phénotypes obtenus par imagerie (Image-Derived Phenotypes, IDP).

  • Un examen d’imagerie par résonance magnétique a été effectué sur des gauchers (n = 721) et des droitiers (n = 6 685) afin d’identifier d’importants IDP.

  • Une étude d’association pangénomique (Genome-Wide Association Study, GWAS) a été menée auprès de personnes gauchères (n = 38 332), droitières (n = 356 567) et ambidextres (n = 6 299).

  • Une analyse de l’enrichissement du polymorphisme nucléotidique (Single Nucleotide Polymorphism, SNP), une analyse génétique ainsi qu’une analyse des types tissulaires ont été effectuées à partir de ces données afin d’identifier des voies biologiques clés.

Principaux résultats

  • La connectivité entre les réseaux du langage des hémisphères droit et gauche est plus forte chez les gauchers.

  • Quatre loci significatifs (rs199512, rs45608532, rs3094128 et rs13017199) ont été identifiés comme différents entre droitiers et gauchers.

    • Le locus rs13017199 est lié à la protéine associée aux microtubules de type 2.

    • Le locus rs3094128 est lié à la bêta-tubuline de classe 1.

    • Le locus rs199512 est lié à la protéine tau associée aux microtubules.

  • Les loci identifiés lors de la GWAS étaient associés à la morphogenèse, à la différenciation, et à la migration neuronales ainsi qu’à la gliogenèse.

  • La dominance manuelle gauche était corrélée à la schizophrénie (r = 0,1324 ; p = 0,0021), la MP (r = -0,2379 ; p = 0,0071), l’anorexie mentale (r = 0,1504 ; p = 0,1504) et le trouble bipolaire (r = 0,1548 ; p = 0,025).

  • La dominance manuelle gauche était négativement associée avec la MP (p = 0,004) et positivement associée aux réseaux du langage.

Limites

  • Aucune n’a été rapportée.