Analyse des hémorragies intracérébrales à distance survenues à la suite d’une thrombolyse intraveineuse

À retenir

  • Près de la moitié des patients ayant présenté des hémorragies intracérébrales (HIC) à distance, après un traitement intraveineux (IV) par un activateur tissulaire recombinant du plasminogène (rt-PA), présentait des lésions cérébrales préexistantes, toutes d’origine vasculaire.

Pourquoi est-ce important

    Comprendre la relation entre le traitement IV par rt-PA et les HIC à distance contribuera à la prise de décision clinique.