Un anticorps dirigé contre le CGRP améliore la productivité au travail chez les patients atteints de migraine résistante au traitement

Pour les patients atteints de migraine qui ne répondent pas au traitement préventif standard, une nouvelle analyse montre que le traitement par un anticorps monoclonal ciblant le peptide relié au gène calcitonine (calcitonin gene-related peptide, CGRP) peut améliorer la productivité et l’activité professionnelles.

« La migraine est associée à une productivité réduite au travail et à une altération de l’activité, qui est encore plus élevée chez les patients éligibles à un traitement préventif mais qui n’ont pas bénéficié d’un traitement préventif antérieur », selon le Dr David Garcia-Azorin de l’Hôpital clinique universitaire de Valladolid, en Espagne.

Dans le cadre d’un essai randomisé, le Dr Garcia-Azorin et ses collègues ont évalué les changements de productivité et d’activité chez 462 patients atteints de migraine épisodique ou chronique et en échec de 2-4 traitements antérieurs. Les patients ont été traités avec un traitement anti-CGRP galcanézumab ou placebo pendant 3 mois.