Les enfants les plus jeunes de chaque année scolaire sont-ils désavantagés ?

À retenir

  • Être né au cours du quatrième trimestre de l’année scolaire augmente le risque de handicap intellectuel, de trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH) et de dépression ; une amélioration des scores de risque est observée à travers les trimestres et ce sont les enfants nés au cours du premier trimestre qui obtiennent les meilleurs scores.

Pourquoi est-ce important

  • Il existe une croyance générale selon laquelle faire partie des plus jeunes élèves au cours de l’année scolaire peut augmenter le risque de développer de nombreuses pathologies, telles qu’un handicap intellectuel, un TDAH et une dépression ; cependant, ces hypothèses n’ont jusqu’à présent jamais été examinées.

  • Il pourrait être justifié d’accorder plus d’attention à ces élèves plus jeunes afin de réduire leurs chances de développer ces affections.