ARIC : baisse des taux d’incidence de l’AVC chez les adultes âgés aux États-Unis entre 2011 et 2017

À retenir

  • Les taux d’incidence de l’AVC chez des adultes afro-américains et caucasiens âgés de ≥ 65 ans (c’est-à-dire les personnes âgées) continuent de baisser. Cette observation est cohérente avec les données rapportées précédemment pour la période 1987-2011 dans la cohorte de l’étude Atherosclerosis Risk in Communities (ARIC).

Pourquoi est-ce important

  • L’étude de cohorte ARIC a montré que les taux d’incidence de l’AVC aux États-Unis avaient baissé entre 1987 et 2011 chez les personnes âgées de ≥ 65 ans, sans variation significative dans la population plus jeune.

  • Il est important de comprendre si cette tendance s’est poursuivie au-delà de 2011, compte tenu de la croissance de la population âgée.