Association entre indice de masse corporelle, lactate déshydrogénase et douleur postopératoire

À retenir

  • Un indice de masse corporelle (IMC) élevé n’est pas associé à une douleur postopératoire plus importante. En revanche, les niveaux de lactate déshydrogénase (LDH) sérique peuvent être associés à un risque accru de douleur postopératoire.

Pourquoi est-ce important

  • L’obésité est associée à une douleur générale plus importante. Cependant, on ne connaît pas l’effet de l’obésité sur la douleur postopératoire.

  • La compréhension de l’association entre obésité et douleur postopératoire pourrait permettre d’améliorer les résultats cliniques.