Modulation de l’activité bêta et déficits de la mémoire dans la maladie de Parkinson

À retenir

  • Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson (MP) présentaient une altération de la force de la mémoire et une diminution de la modulation de l’activité bêta après un encodage sémantique profond, mais pas après un encodage non sémantique de surface, ce qui suggère un rôle de l’activité bêta dans les symptômes non moteurs de la MP.

Pourquoi est-ce important

    Cette étude suggère une relation de causalité entre les oscillations bêta dysfonctionnelles et la symptomatologie de la MP, dont les symptômes non moteurs, susceptibles d’être une cible des traitements futurs de la MP.