L’IMC et la vitamine D sont des facteurs de risque causaux indépendants pour la sclérose en plaques

À retenir

  • Une augmentation de l’IMC et un faible taux de vitamine D sont des facteurs de risque causaux pour la sclérose en plaques (SEP).

Pourquoi est-ce important

  • Alors que des études épidémiologiques ont démontré l’existence d’un lien entre les facteurs de risque environnementaux de la SEP, ceux-ci pourraient être soumis à une causalité inverse confusionnelle.

  • Les résultats suggèrent que chez les personnes à haut risque, s’intéresser à ces facteurs de risque en début de vie pourrait être bénéfique.