Les troubles cognitifs légers peuvent-ils être classés en sous-groupes significatifs ?

À retenir

  • À l’aide de méthodes actuarielles, les patients ont été classés dans les sous-types suivants : trouble cognitif léger (TCL) ou cognition normale (CN). Ceux-ci ont été associés à des profils cognitifs, résultats cliniques et résultats neuropathologiques différents.

Pourquoi est-ce important

  • Le diagnostic de TCL repose sur l’interprétation des symptômes et des résultats des tests cognitifs d’un individu, qui est largement subjective.

  • Les méthodes fondées sur les données peuvent être utiles pour produire des phénotypes cognitifs fiables qui peuvent être inclus dans les essais cliniques et utilisés pour prédire les résultats futurs.