Pouvons-nous réduire les présentations aux urgences dans l’épilepsie pédiatrique ?

À retenir

  • Des mesures d’amélioration de la qualité (AQ) ciblées ont permis de réduire le fardeau des visites aux urgences chez les patients pédiatriques épileptiques. Ces mesures sont axées sur l’éducation du patient/de l’aidant sur l’épilepsie et la prise en charge des crises d’épilepsie, les obstacles à l’observance du traitement quotidien, l’anxiété de l’aidant, ainsi que la préparation à l’école et la compréhension de la prise en charge des crises d’épilepsie.

Pourquoi est-ce important

  • L’épilepsie et les crises sont les manifestations neurologiques les plus fréquentes aux urgences, principalement chez les enfants de moins de 5 ans. Cependant, les visites aux urgences liées aux crises d’épilepsie peuvent être jugées inutiles par les patients, les soignants et/ou les professionnels de santé.

  • Plusieurs études ont examiné les facteurs de risque associés aux visites aux urgences chez les patients épileptiques. Cependant, il existe peu de données sur la manière dont les méthodes d’AQ peuvent être utilisées pour traiter les facteurs modifiables dans le recours aux urgences pour l’épilepsie.

  • Depuis 2016, une équipe pluridisciplinaire (Multi-Disciplinary Team, MDT) du Nationwide Children’s Hospital de Columbus, dans l’Ohio, travaille à la mise en œuvre et à l’évaluation de l’impact des mesures d’AQ successives dans ce domaine.