Résultats de la dérivation du liquide céphalorachidien chez les patients présentant une métastase leptoméningée

À retenir

  • La dérivation du liquide céphalorachidien (LCR) chez les patients présentant une métastase leptoméningée (MLM) a permis de soulager les symptômes et d’augmenter les taux de sortie de l’hôpital.

Pourquoi est-ce important

  • La propagation métastatique aux membranes recouvrant le cerveau et la moelle épinière, appelée « MLM », survient chez 4 % environ des patients atteints de tumeurs malignes solides.

  • Le soulagement des symptômes et l’augmentation des taux de sortie de l’hôpital sont essentiels chez ces patients pour lesquels le pronostic et les options thérapeutiques sont limités.