Biomarqueurs immunologiques dans le liquide céphalorachidien dans la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson

À retenir

  • Les concentrations de biomarqueurs immunologiques dans le liquide céphalorachidien (LCR) dans la maladie d’Alzheimer (MA) et la maladie de Parkinson (MP) sont corrélées avec la pathologie moléculaire et cellulaire plutôt qu’avec le diagnostic de la maladie.

Pourquoi est-ce important

    Les biomarqueurs reproductibles de cette étude, s’ils sont validés, pourraient s’avérer utiles comme marqueurs de la neuro-inflammation dans les essais cliniques interventionnels.