Comparaison des céphalées post-traumatiques et des céphalées non traumatiques dans une population militaire

À retenir

  • Par rapport aux céphalées non traumatiques, les céphalées associées à une commotion cérébrale survenant lors d’opérations de déploiement militaire sont plus fréquentes, plus sévères, de type migraineux et nécessitent plus souvent une consultation médicale.

Pourquoi est-ce important

    C’est la première analyse phénotypique des céphalées dans une population militaire non clinique. Les résultats pourraient contribuer au développement d’essais cliniques ciblés pour les personnes présentant des céphalées post-traumatiques.