L’évolution vers des troubles cognitifs est fréquente en cas de sclérose en plaques

À retenir

  • Sur une période de cinq ans, une personne sur cinq atteinte de sclérose en plaques connaîtra une aggravation de son statut cognitif.

Pourquoi est-ce important

    Ces nouveaux résultats suggèrent que dans la sclérose en plaques, les processus normaux essentiels pour maintenir la stabilité globale du réseau sont de plus en plus perturbés à mesure que la maladie progresse. Ces résultats nous permettent de mieux comprendre le rôle du réseau de l’attention ventrale aux stades précoces de la progression clinique et pourraient aider à prédire les personnes dont la maladie est la plus susceptible d’évoluer vers des troubles cognitifs.