Corrélation entre taux de fragment C99 et déclin cognitif dans la maladie d’Alzheimer

À retenir

  • Une nouvelle méthode de détection des métabolites du précurseur du peptide amyloïde (PPA) indique que le fragment C99, plus que les dépôts β-amyloïdes (Aβ), est responsable de la dégénérescence et de la mort des cellules nerveuses dans la maladie d’Alzheimer (MA).

Pourquoi est-ce important

  • Dans la mesure où la répartition des dépôts Aβ dans le cerveau des patients atteints de MA est faiblement corrélée avec la sévérité de la démence, on pense que les métabolites du PPA autres que l’Aβ peuvent jouer un rôle dans la physiopathologie de la MA.

  • La connaissance de la répartition et des taux des métabolites du PPA dans des cellules et des tissus spécifiques pourrait aboutir à de nouveaux traitements de la MA et permettre de mieux comprendre les traitements en cours de développement.