COVID-19 chez les patients atteints de maladies démyélinisantes du système nerveux central

À retenir

  • Les taux de décès et d’hospitalisations dus à la COVID-19 chez les personnes atteintes de maladies démyélinisantes du système nerveux central (SNC), dans le nord-est des États-Unis, étaient similaires à ceux observés dans les cohortes de sclérose en plaques (SEP) précédemment rapportées et dans la population générale. L’hospitalisation était associée à une augmentation du handicap, à l’âge et aux comorbidités.

Pourquoi est-ce important

  • La COVID-19 est la troisième pandémie la plus grave de l’histoire moderne, et a eu un impact négatif sur les résultats de santé à travers le monde. La pandémie a été particulièrement préoccupante pour les personnes ayant des affections médicales préexistantes, comme celles atteintes de maladies démyélinisantes du SNC.

  • Une étude sur les facteurs de risque et la sévérité de la COVID-19 chez les personnes atteintes de SEP et d’autres maladies démyélinisantes du SNC est nécessaire pour mieux éclairer les décisions au niveau de la prise en charge des patients, pendant la pandémie de COVID-19.