La COVID-19 aggrave les céphalées préexistantes et augmente le risque de céphalées primaires de novo après l’infection

À retenir

  • La COVID-19 a un impact négatif substantiel sur les personnes atteintes de céphalées primaires préexistantes, tandis que de nombreuses personnes souffrent de céphalées primaires de novo après l’infection.

Pourquoi est-ce important

    La céphalée est un symptôme fréquent pendant et après la COVID-19, de nombreuses personnes présentant une aggravation de céphalées antérieures ou une l’apparition de céphalées après l’infection. Ces résultats importants suggèrent que les médecins devraient considérer les céphalées pendant la COVID-19 comme un facteur pronostique possible de gravité des symptômes et du développement potentiel de séquelles chroniques de la COVID-19 sous forme de symptômes neurologiques ou de céphalées.