Diagnostic de la sclérose en plaques avec les chaînes légères libres kappa et les chaînes légères libres lambda

À retenir  

  • Lors du diagnostic de sclérose en plaques (SEP), l’absence d’un indice élevé de chaînes légères libres kappa (kappa free light chain, KFLC) est plus puissante pour exclure la maladie par rapport aux bandes oligoclonales IgG (BOC), toutefois, les BOC sont plus importantes pour exclure la maladie dans un diagnostic de syndrome cliniquement isolé (SCI)/SEP.

Pourquoi est-ce important

  • Les KFLC peuvent constituer un biomarqueur de diagnostic valide et leur détection et leur analyse peuvent être automatisées et prendre moins de temps que les BOC, ce qui peut être avantageux.