Des pathologies cérébrales distinctes ont des relations indépendantes avec la cognition chez les personnes très âgées

Des spécialistes ont démontré qu’il existe des relations indépendantes et non synergiques entre la cognition et les hypersignaux de la substance blanche (HSB) et l’atrophie hippocampique chez les personnes de 90 ans et plus.