Les femmes enceintes atteintes d’épilepsie souffrent-elles davantage d’anxiété et de dépression ?

À retenir

  • Les femmes enceintes atteintes d’épilepsie présentent des niveaux plus élevés de dépression et d’anxiété pendant la grossesse et le post-partum.

Pourquoi est-ce important

  • Les taux élevés d’épisodes dépressifs majeurs (EDM) sont prévalents chez les patients épileptiques. Cependant, il existe peu de données probantes sur la dépression et l’anxiété pendant la grossesse et le post-partum chez les femmes épileptiques enceintes.

  • La découverte que la grossesse et le post-partum augmentent les symptômes psychiatriques chez les femmes épileptiques laisse penser qu’une surveillance étroite de la dépression ou de l’anxiété pendant cette période est justifiée et devrait faire partie des évaluations périnatales.