Saisissons-nous vraiment l’impact économique des céphalées chez les jeunes ?

À retenir

  • Les céphalées infantiles entraînent une charge financière importante en matière de soins de santé et celle-ci pourrait être accentuée chez les enfants présentant des comorbidités psychiatriques telles que la dépression, l’anxiété et le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH).

Pourquoi est-ce important

  • Chez l’enfant, les céphalées sont répandues, 75 % des jeunes connaissant un épisode majeur avant l’âge de 15 ans ; cependant, on sait peu de choses sur le fardeau économique des céphalées infantiles aux États-Unis.

  • Des données portant sur l’impact économique des céphalées infantiles permettraient aux prestataires de soins de santé et aux responsables de l’élaboration des politiques de mieux allouer les ressources pour le traitement et la recherche.