L’altéplase avant une TEV apporte-t-elle un bénéficie dans le traitement des patients victimes d’un AVC ischémique aigu ?

Des chercheurs travaillant aux Pays-Bas ont montré que la thrombectomie endovasculaire (TEV) directe n’est ni supérieure ni inférieure à la TEV après une altéplase par voie intraveineuse (IV) dans la prise en charge de l’accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique aigu, et les taux d’hémorragie sont en fait similaires dans les deux cas.

Lors de sa présentation dans le cadre du Congrès international de l’AVC (International Stroke Conference, ISC) de 2021, dans sa version virtuelle, le professeur Yvo Roos de l’Université d’Amsterdam, aux Pays-Bas, a montré les résultats de l’essai clinique multicentrique randomisé contrôlé MR CLEAN NO IV, comparant la TEV directe à la TEV après injection d’altéplase IV dans l’AVC ischémique aigu causé par une occlusion des gros vaisseaux (OGV).