Altérations cérébrales précoces constatées après l'apparition de la SEP

Lire l'article original en anglais

Des chercheurs de Londres ont identifié des changements cérébraux précoces non détectables à l’IRM conventionnelle chez des patients ayant récemment reçu un diagnostic de sclérose en plaques (SEP).

Lors de sa présentation au MSVirtual2020, le Dr Sara Collorone de la University College London, au Royaume-Uni, a déclaré qu'une meilleure compréhension des changements microstructuraux et métaboliques dans le tissu cérébral normal des patients atteints de SEP en phase précoce fournirait des informations précieuses sur la physiopathologie de la maladie.

Le Dr Collorone et ses collègues ont utilisé deux techniques d’IRM avancées pour rechercher les changements cliniquement pertinents dans le cerveau des patients atteints de SEP en phase précoce, ainsi que les résultats normaux de l’IRM conventionnelle.

Ology Medical Education est un prestataire international de formation médicale indépendante. Sa mission est de fournir aux professionnels de santé des informations médicales fiables et de haute qualité dans le but d’optimiser la prise en charge des patients.

Ology Medical Education décline toute responsabilité concernant tout dommage aux personnes ou aux biens par négligence ou autre, ou en lien avec toute utilisation ou exploitation de toute méthode, de tout produit, de toute instruction ou de toute idée contenu(e) dans cette publication. En raison des progrès rapides dans les sciences médicales, Ology Medical Education recommande d’effectuer une vérification indépendante des diagnostics et dosages de médicaments. Les opinions exprimées ne reflètent pas celles d’Ology Medical Education ou du promoteur. Ology Medical Education n’assume aucune responsabilité quant au contenu du présent document.