Une immunothérapie précoce pourrait améliorer les évolutions dans l’état de mal épileptique réfractaire d’apparition récente (NORSE)

Lire l'article original en anglais

Les chercheurs ont suggéré que l’utilisation précoce de l’immunothérapie pourrait être bénéfique chez les enfants atteints d’un état de mal épileptique réfractaire d’apparition récente (New-Onset Refractory Status Epilepticus, NORSE).

Selon le Dr Harshkumar Patel de Zydus Hospitals à Ahmedabad, en Inde, le NORSE se définit comme un état de mal épileptique d’apparition nouvelle sans cause connue chez un patient sans épilepsie ni autres troubles neurologiques préexistants. Le syndrome épileptique lié à une infection fébrile (Febrile Infection-Related Epilepsy Syndrome, FIRES) désigne un sous-ensemble de patients NORSE et se caractérise par une infection fébrile survenant entre 24 heures et 2 semaines avant l’apparition de l’état de mal épileptique.

Le Dr Patel et ses collègues ont décrit les caractéristiques d’enfants présentant un NORSE dans 2 centres de traitement entre 2017 et 2019, ainsi que les effets de l’immunothérapie précoce chez ces patients.

Ology Medical Education est un prestataire international de formation médicale indépendante. Sa mission est de fournir aux professionnels de santé des informations médicales fiables et de haute qualité dans le but d’optimiser la prise en charge des patients.

Ology Medical Education décline toute responsabilité concernant tout dommage aux personnes ou aux biens par négligence ou autre, ou en lien avec toute utilisation ou exploitation de toute méthode, de tout produit, de toute instruction ou de toute idée contenu(e) dans cette publication. En raison des progrès rapides dans les sciences médicales, Ology Medical Education recommande d’effectuer une vérification indépendante des diagnostics et dosages de médicaments. Les opinions exprimées ne reflètent pas celles d’Ology Medical Education ou du promoteur. Ology Medical Education n’assume aucune responsabilité quant au contenu du présent document.