Mobilisation précoce chez les patients atteints d’hémorragies sous-arachnoïdiennes : un test à phase multiple

À retenir

  • La mobilisation par les infirmières, ainsi que la physiothérapie et l’ergothérapie (physiotherapy and occupation therapy, PT/OT) le cas échéant, pourraient augmenter la fréquence de mobilisation et réduire la durée d’hospitalisation chez les individus atteints d’hémorragies sous-arachnoïdiennes (HSA).

Pourquoi est-ce important

  • L’immobilisation à long terme peut entraîner des complications, notamment des thromboses veineuses profondes et des incapacités physiques : cette étude explore les façons dont la mobilisation peut être augmentée plus rapidement.