Effet de l’exposition au soleil sur les taux d’anticorps anti-EBNA-1 et risque de sclérose en plaques : une étude suédoise

À retenir

  • Il existe un effet synergique entre une faible exposition au soleil et des taux élevés d’anticorps anti-antigène nucléaire 1 d’Epstein-Barr (Epstein-Barr nuclear antigen 1, EBNA-1) et un risque accru de sclérose en plaques (SEP).

Pourquoi est-ce important

    Les facteurs génétiques et environnementaux influencent la sensibilité à la SEP. Les résultats de cette étude fournissent des preuves qui aideront les cliniciens à conseiller les patients sur de potentielles mesures préventives contre la SEP en lien avec la vitamine D et l’exposition au soleil.