Évaluation des besoins de dépistage psycho-oncologique chez les patients atteints d’une tumeur cérébrale

De nouveaux résultats d’étude suggèrent que le dépistage psycho-oncologique pour déceler les problèmes émotionnels, la détresse, l’anxiété et la dépression est justifié chez les patients atteints de tumeurs cérébrales de bas grade ainsi que chez ceux atteints de tumeurs cérébrales de haut grade.