Évaluation du BDNF dans les troubles moteurs et cognitifs dans la maladie de Parkinson

À retenir

  • La surexpression du BDNF a permis d’atténuer de manière significative les troubles moteurs et cognitifs, ce qui laisse envisager que le BDNF pourrait avoir un effet neuroprotecteur.

Pourquoi est-ce important

  • Le BDNF s’est récemment avéré prometteur comme traitement potentiel dans la maladie d’Alzheimer, mais son rôle dans la maladie de Parkinson (MP) n’est pas connu.

  • Les résultats de cette étude indiquent que le BDNF pourrait être un candidat thérapeutique pour les maladies neurodégénératives associées à une atteinte mitochondriale.