Examen du lien entre microbiote intestinal et MA

De nouveaux résultats suggèrent que la dynamique fonctionnelle du microbiote intestinal (MBI) pourrait être un biomarqueur potentiel de la maladie d’Alzheimer (MA) et de neurodégénérescence.

Des spécialistes de centres situés à Milan, en Italie, et à Genève, en Suisse, ont analysé des échantillons de selles et de sang recueillis auprès de 72 personnes âgées présentant différents niveaux de performances cognitives, dont certaines étaient atteintes de démence.

Ils ont utilisé différentes méthodes, dont le séquençage et des immunodosages avec cytométrie de flux, pour déterminer la composition bactérienne des échantillons fécaux et mesurer les taux sanguins de lipopolysaccharide (LPS), d’acides gras à chaîne courte (AGCC), d’acétate, de propionate, de valérate, de butyrate et de molécules d’adhésion circulantes.