Lutte contre la fatigue dans la sclérose en plaques : l’effet d’un entraînement en résistance de haute intensité

À retenir

  • Un entraînement régulier de résistance à haute intensité (high-intensity resistance training, HIRT) est associé à une réduction de la fatigue et à des améliorations des scores de santé mentale chez les personnes atteintes de sclérose en plaques (SEP) souffrant de fatigue.

Pourquoi est-ce important

  • La SEP est l’une des principales causes de handicap neurologique et de perte de capacité de travail chez les adultes jeunes et d’âge moyen, la fatigue étant fréquemment signalée comme l’un des handicaps les plus invalidants.

  • Comprendre comment les personnes atteintes de SEP tolèrent différents types d’exercice et différentes intensités permettrait de donner des recommandations cliniques et d’améliorer les symptômes de fatigue et la qualité de vie des patients.