Processus autonome : la protéine tau est-elle associée à l’apolipoprotéine E ε4, indépendamment de la protéine β-amyloïde ?

À retenir

  • La pathologie tau survient chez les porteurs de l’apolipoprotéine E ε4 (APOEε4) et ne dépend pas de
    l’implication de la protéine β-amyloïde.

Pourquoi est-ce important

    L’APOEε4 est un facteur de risque génétique bien établi de la maladie d’Alzheimer (MA), qui entraîne des dépôts de β-amyloïde, mais son association avec la pathologie tau cérébrale reste à déterminer.