Intervention diététique par un régime hyperlipidique dans des modèles murins de la maladie de Charcot-Marie-Tooth

À retenir

  • Un régime hyperlipidique (RHL) de 6 semaines a amélioré la myélinisation et réduit les pathologies nerveuses dans des modèles murins de la maladie de Charcot-Marie-Tooth (CMT) de type 1E.

Pourquoi est-ce important

    Une intervention diététique par un régime hyperlipidique à court terme pourrait apporter un bénéfice aux personnes atteintes de neuropathies héréditaires.