L’imagerie haute résolution détecte les microsaignements cérébraux avec une connexion veineuse

À retenir

  • La cartographie quantitative de la susceptibilité révèle une connexion entre les microsaignements cérébraux et les petites veines dans la maladie des petits vaisseaux cérébraux.

Pourquoi est-ce important

    Les microsaignements dans le cerveau sont fréquents dans la maladie des petits vaisseaux cérébraux, mais leur physiopathologie est inconnue. L’utilisation de phlébographies basées sur la cartographie quantitative de la susceptibilité à une résolution sous-millimétrique a permis la première étude in vivo de la contribution veineuse à la formation de microsaignements cérébraux. Les résultats révèlent que ces microsaignements dérivent des veines, ainsi que des artères, ce qui nous aide à mieux comprendre la maladie des petits vaisseaux.