Lire maintenant

WMS 2020

Découvrez les actualités du congrès

Comment identifier au mieux les personnes à haut risque de développer la maladie de Parkinson ?

Lire l'article original en anglais

Des chercheurs de l’Université Queen Mary (Queen Mary University) de Londres, au Royaume-Uni, ont obtenu de solides preuves d’une association entre la maladie de Parkinson (MP) et non seulement des facteurs de risque bien connus, mais également de l’épilepsie et de la ménarche précoce. Le diabète possède également un effet dépendant du risque génétique dans la MP.

Le groupe a eu recours à la biobanque britannique (UK Biobank), un ensemble de données de santé d’envergure, pour étudier systématiquement les associations entre le diagnostic de MP incidente et les facteurs de risque environnementaux et les caractéristiques prodromiques.

Ology Medical Education est un prestataire international de formation médicale indépendante. Sa mission est de fournir aux professionnels de santé des informations médicales fiables et de haute qualité dans le but d’optimiser la prise en charge des patients.

Ology Medical Education décline toute responsabilité concernant tout dommage aux personnes ou aux biens par négligence ou autre, ou en lien avec toute utilisation ou exploitation de toute méthode, de tout produit, de toute instruction ou de toute idée contenu(e) dans cette publication. En raison des progrès rapides dans les sciences médicales, Ology Medical Education recommande d’effectuer une vérification indépendante des diagnostics et dosages de médicaments. Les opinions exprimées ne reflètent pas celles d’Ology Medical Education ou du promoteur. Ology Medical Education n’assume aucune responsabilité quant au contenu du présent document.