Comment la connectivité fonctionnelle est-elle altérée par la stimulation cérébrale profonde dans la maladie de Parkinson ?

À retenir

  • Cibler les noyaux sous-thalamiques (NST) et du globus pallidus interne (GPi) par stimulation cérébrale profonde (SCP) a abouti à des profils de modulation de la connectivité fonctionnelle différentiels chez les patients atteints de la maladie de Parkinson (MP).

Pourquoi est-ce important

  • Le ciblage des NST ou du GPi par SCP peut améliorer les symptômes moteurs et la qualité de vie dans la MP. Les effets spécifiques du ciblage de l’un ou l’autre des noyaux sur la connectivité fonctionnelle cérébrale n’ont pas été bien étudiés.

  • Un examen approfondi est nécessaire pour déterminer si les différences de connectivité fonctionnelle induites par la SCP des NST et du GPi dans cette étude se traduisent par des bénéfices cliniques variables chez les patients atteints de la MP.