Impact de la stimulation du noyau sous-thalamique sur les crises focales motrices

À retenir

  • La stimulation par haute fréquence du noyau sous-thalamique (NST) peut réduire les pointes interictales (Interictal Spikes, IIS) et les oscillations à haute fréquence (OHF) au niveau du cortex moteur chez les personnes souffrant de crises focales motrices.

Pourquoi est-ce important

  • La résection chirurgicale est une option thérapeutique pour les personnes souffrant de crises focales motrices résistantes au médicament, mais elle est associée à des déficits neurologiques.

  • La stimulation cérébrale profonde du NST pourrait représenter une alternative à la résection chirurgicale qui diminuerait les crises convulsives, tout en préservant la fonction neurologique.