Dynamique de recrutement des neurones <i>in vivo</i> dans les convulsions et les pointes épileptiques

À retenir

  • Dans un modèle murin, la dynamique de recrutement des neurones n’était pas la même d’une sous-population neuronale à une autre : les neurones pyramidaux (NP) de la couche II/III et les neurones de la couche IV étaient recrutés durant la phase précédent les crises convulsives, tandis que les NP de la couche V n’étaient recrutés que de manière progressive et asynchrone.

Pourquoi est-ce important

    Ces résultats pourraient orienter le développement de nouvelles stratégies thérapeutiques susceptibles de réduire l’intensité et la synchronicité de la décharge au cours de la phase d’activation initiale des crises convulsives, telles que des paradigmes de neurostimulation en boucle fermée détectant l’activité des réseaux et répondant par le biais d’une stimulation appropriée.