Prescription inappropriée d’opiacées fréquente dans l’algie vasculaire de la face

De nouveaux résultats d’étude ont suggéré que les recommandations basées sur des preuves sont peu utilisées dans le traitement de l’algie vasculaire de la face, ce qui entraîne une prise en charge inappropriée de cette maladie. La thérapie par opiacés était très fréquente – un problème majeur dans une maladie caractérisée par une douleur invalidante et chronique.