Une augmentation de la liaison de 11C-PBB3 peut être observée chez des patients ayant un traumatisme crânien

À retenir

  • L’augmentation du taux de 11C-PBB3 lié est associée à une apparition tardive de symptômes neuropsychiatriques chez des patients ayant subi un traumatisme crânien (TC), notamment chez les patients psychotiques.

Pourquoi est-ce important

    L’association entre reconfiguration spatio-temporelle liée aux anomalies de la protéine tau et manifestations cliniques n’a pas été explorée chez les personnes ayant survécu à long terme à un TC.