Étude du paradoxe structurel-fonctionnel dans la myélopathie cervicale par imagerie et approches sensorielles

À retenir

  • Une approche de phénotypage multimodal, utilisant à la fois des examens d’imagerie et des tests somatosensoriels, est nécessaire pour bien comprendre les lésions dans les voies somatosensorielles.

Pourquoi est-ce important

    Le phénotype clinique de la myélopathie cervicale est souvent dissocié des lésions structurelles observées à l’imagerie de la moelle épinière, représentant un paradoxe structurel. Les résultats de cette étude indiquent qu’une approche de phénotypage multimodal pourrait s’avérer nécessaire pour déterminer la progression de la myélopathie.