Recherche sur la vitesse de progression de la maladie dans la paralysie supranucléaire évolutive

À retenir

  • L’indice de diagnostic des syndromes parkinsoniens par résonance magnétique (Magnetic Resonance Parkinsonism Index, MRPI) 2.0 peut être utilisé comme principale mesure de critères d’évaluation dans le cadre d’essais cliniques portant sur la paralysie supranucléaire évolutive (PSE).

  • Des études visant à détecter une efficacité thérapeutique ≥ 20 % peuvent potentiellement être réalisées sur 2 ans pour le syndrome de Richardson de la paralysie supranucléaire évolutive (PSE-RS) et le syndrome parkinsonien de paralysie supranucléaire évolutive (PSE-P) chez un nombre relativement faible de patients par bras de traitement.

Pourquoi est-ce important

  • Au cours des dernières années, le MRPI est apparu comme un moyen extrêmement précis pour différencier la PSE de la maladie de Parkinson (MP) ou d’autres syndromes parkinsoniens. Il permet également de prédire l’évolution clinique vers les phénotypes de PSE.

  • Les recherches mises en avant dans cette étude peuvent avoir un impact sur les futurs essais cliniques portant sur la PSE-RS et la PSE-P étant donné que les résultats suggèrent que le MRPI 2.0 peut être utilisé comme principale mesure de critères d’évaluation et peut donner des indications sur la taille optimale des échantillons pour les essais cliniques.