L’IRM est-elle utile dans le diagnostic de la sclérose latérale amyotrophique (SLA) ?

Lors du congrès virtuel de l’EAN 2021, des experts ont débattu de l’utilisation de l’IRM dans le diagnostic de la sclérose latérale amyotrophique (SLA).

L’utilisation de l’IRM a été défendue par le professeur Julian Grosskreutz du Centre médical universitaire de Schleswig-Holstein à Lübeck, en Allemagne. « La SLA est utile pour le diagnostic de la SLA, à condition de respecter le fait que la SLA est un syndrome dont la distribution et la progression sont hétérogènes », a déclaré le professeur Grosskreutz.