Troubles cognitifs à long terme prédits par la connectivité fonctionnelle 6 mois après un AVC

À retenir

  • Un modèle d’apprentissage automatique basé sur le réseau de troubles cognitifs après un accident vasculaire cérébral (AVC) peut permettre de prédire des troubles cognitifs à long terme après un AVC mineur.

Pourquoi est-ce important

    Même si de nombreuses victimes d’un AVC présentent des troubles cognitifs durables, il manque des facteurs prédictifs précis à long terme d’une diminution de la cognition. Ces résultats suggèrent que des algorithmes d’apprentissage automatique qui cherchent des combinaisons de caractéristiques peuvent prédire de manière fiable un déclin cognitif en fonction de données cliniques et d’imagerie. Ce modèle peut donc prédire avec précision un déclin cognitif ultérieur après un AVC et permettre des prises en charge chez les personnes à risque.