Suivi à long terme des sous-types parkinsonien et cérébelleux de l’atrophie multisystématisée

À retenir

  • Dans une étude portant sur des personnes atteintes d’atrophie multisystématisée (AMS), l’apathie a augmenté globalement lors d’une période de suivi à long terme tandis que les personnes atteintes du sous-type parkinsonien (AMS-P) ont connu une aggravation étendue des fonctions cognitives et celles atteintes du sous-type cérébelleux (AMS-C) ont montré un déclin de la vitesse de traitement.

Pourquoi est-ce important

    Les manifestations cognitives et neuropsychologiques de l’AMS progressent au cours de l’évolution de la maladie, ce qui suggère l’importance de l’évaluation continue des caractéristiques cognitives et psychiatriques dans la pratique clinique.