Une étude de suivi à long terme identifie un polymorphisme génétique lié au déclin cognitif

Les spécialistes ont identifié un polymorphisme génétique qui pourrait être important dans l’aggravation des fonctions cognitives et la progression vers la maladie d’Alzheimer (MA) chez des patients présentant un déclin cognitif subjectif (DCS) ou des troubles cognitifs légers (TCL).