L’apprentissage automatique est-il prêt pour les soins intensifs ?

L’intelligence artificielle (IA) et l’apprentissage automatique (AA) ont le potentiel de révolutionner les flux de travail dans l’unité de soins intensifs (USI).

Selon le Dr Nils Schweingruber du Centre médical de l’Université de Hambourg-Eppendorf, en Allemagne, plusieurs défis doivent être relevés avant que les modèles d’AA puissent être appliqués en USI : les algorithmes doivent être capables d’intégrer des données complexes et hétérogènes en temps réel, et le résultat doit être facile à interpréter.